Logistique urbaine : les 10 news de l’été

Parmi les nombreuses informations relevées durant la période estivale, nous avons choisi de mentionner quelques informations qui montrent le dynamisme des initiatives et des évolutions.

  • Bubble Post racheté par Bpost. L’opérateur postal belge, qui avait déjà acquis Citydepot, a annoncé au mois d’août un accord relatif au rachat de la très belle startup Bubble Post. Avec 16 implantations en Belgique et aux Pays-Bas, Bubble Post a maillé le territoire de petites agences locales effectuant des services de livraison écologique du dernier kilomètre. Utilisant exclusivement des cargocycles, des véhicules électriques et au GNV, Bubble Post a montré que la livraison 100% écologique peut constituer un modèle adapté aux centres villes.

  • Amazon prépare les commandes en … 2 minutes. Livrer en une heure ne suffit plus. La livraison instantanée, qui est maintenant le terme à utiliser, trouve son application dans le nouveau service mis en place par Amazon, Instant Pickup. D’une façon identique à la commande d’un repas dans un drive de fast food , Amazon met à disposition un nombre de références d’alimentation, de produits d’hygiène, de boissons, mais aussi d’électronique, qui sont préparées et mises à disposition à un comptoir en seulement 2 minutes. 22 espaces d’instant Pickup ont déjà été mis en place aux Etats-Unis.

  • Amazon étend son réseau de consignes aux immeubles. Dénommées « Hub », ces consignes, plus adaptées aux halls d’immeubles (couleur blanche et non orange…), ressemblent aux Amazon lockers. Mais la grande nouveauté des consignes Hub, c’est l’ouverture aux autres e-marchands. L’accès des consignes à d’autres permet de mieux mutualiser les coûts d’un réseau de consignes mais aussi de se rapprocher des consommateurs et de répondre à leurs attentes. Avec le Hub, Amazon réinvente la boîte aux lettres traditionnelle, adaptée aux colis.
  • Alibaba fait évoluer sa stratégie en France. Alibaba n’avait jusqu’à présent aucun entrepôt en France, malgré les nombreuses annonces de recherche de site depuis plusieurs années. Il semble que cela évolue. La filiale d’Alibaba, Aliexpress, a ouvert un premier site en région parisienne et a annoncé des recherches à venir, afin de réduire les délais de livraison aux clients français.

  • La rue de Rivoli sera-t-elle partagée avec les cyclistes ? L’exemple de la rue de Rivoli montre que le changement est toujours compliqué. La Mairie de Paris souhaite réaliser une piste cyclable à double sens. La croissance de la mobilité douce nécessite des infrastructures plus adaptées, donc des pistes cyclables, suffisamment larges pour permettre aux cargocycles de les emprunter en toute sécurité. Se pose bien entendu le problème de la livraison des commerces qui nécessite des arrêts le long de la rue. La préfecture de police s’oppose à la Mairie de Paris sur ce projet. Il est indispensable de réduire la place de la voiture, tout en préservant celle des véhicules de livraison. La concertation est en cours.

  • Deliveroo : les livreurs refusent la précarisation extrême. Le mouvement de colère des livreurs est d’abord la conséquence d’un modèle économique fragile, celui de la livraison des repas. Présentée comme écologique car réalisée surtout à vélo, elle concentre un maximum de contraintes pour peu de rentabilité. Contraintes de rapidité, d’horaires tardifs, de maintien de température, absence de mutualisation, la livraison instantanée de repas laisse peu de place à un modèle social pérenne. Ce mouvement apparu durant l’été est à mettre en parallèle avec la proposition positive des experts du Think Tank Terra Nova qui consiste à susciter la mise en place de coopératives de livreurs, à l’instar de ce qui existe en Belgique ou de la toute nouvelle plateforme de livreurs Coopcycle.

  • Auchan développe un nouveau modèle de supérette … en Chine. La Auchan box est un nouveau concept de magasin, dans un conteneur de 20 m². Elle fonctionne sans personnel et est totalement automatique. Le consommateur s’identifie à l’aide de son smartphone. Les produits prélevés par le consommateur sont amenés sur un tapis RFID, qui calcule automatiquement le montant de l’achat, effectué exclusivement à partir du smartphone. Une fois n’est pas coutume… Amazon, avec son concept Amazon Go, est pris de vitesse par un distributeur « brick & mortar », qui plus est français !

  • A Londres, Ocado livre en véhicule autonome ! Après la première expérience réalisée au Japon par Yamato avec DeNA, c’est en Grande Bretagne que des véhicules autonomes de livraison sont testés. Ocado a mis en service à Greenwich un véhicule réalisé par Oxbotica, qui comprend 8 consignes automatiques, 4 sur chaque face, . Le client vient retirer les achats dans une de ces consignes durant un créneau horaire prédéfini. Le véhicule en test ne comprend pas encore de compartiment frigorifique. La mise en service opérationnelle est prévue pour 2021.

  • Sogaris et PRD Office lauréats du concours Réinventer la Seine. Avec un projet de plate-forme logistique urbaine face à la maison de la radio, le projet « En Seine ! » montre que la logistique peut retrouver une place au cœur même de Paris. Ce projet comprend une station multi-énergies, une plate-forme logistique reliée à la Seine, un espace de logistique urbaine et un pôle d’enseignement supérieur. De nombreux partenaires dont Ecolotrans et le cluster logistique urbaine d’Ile-de-France participent à ce projet particulièrement innovant.

  • L’été de toutes les expérimentations. Plusieurs expérimentations ont été menées durant l’été. Notons celle de Dachser qui a testé à Paris la Base Intelligente de Logistique (BIL) développée par LIBNER. Autre innovation observée avec beaucoup d’intérêt, celle du tramfret à Saint-Etienne. Réalisée par Efficacity, en partenariat avec la ville de Saint-Etienne, cette expérimentation visait à tester la distribution de surfaces commerciales alimentaires à partir d’une ancienne rame de tramway transformée en tramfret.

 

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *