Articles

SITL 2018 : un cycle Logistique Urbaine exceptionnel ! Inscriptions en ligne

La logistique urbaine devient un des axes forts de la SITL. Préoccupation des collectivités locales, qui souhaitent voir se mettre en œuvre des solutions permettant de réduire l’impact environnemental des livraisons, c’est aussi de plus en plus une problématique prioritaire pour les distributeurs et transporteurs.

Un cycle complet de conférences sur la logistique urbaine a été organisé sur la SITL qui se tient à Villepinte du 20 au 23 mars.

4 thèmes seront abordés lors des conférences organisées cette année.

Le Mardi 20 mars, à 14h45, une table-ronde, animée par Jérôme Libeskind, traitera du sujet : Livraison dans l’heure ou livraison à l’heure : quels sont les enjeux ? Participeront à cette table-ronde Laetitia Dablanc (Ifsttar), Henrique de Carvalho (Star’s Service), Rémi Lengaigne (Colisweb), Stéphane Tuot (Franprix) et Arnaud Marlois (Fleeters). Le débat sera animé par Jérôme Libeskind, expert en logistique urbaine et fondateur de Logicités. Inscriptions en ligne.

Le Mercredi 21 mars, à 10h40, une table-ronde, sera mise en place sur les enjeux de la Data dans la livraison du dernier km. Egalement animée par Jérôme Libeskind, ce débat réunira l’avocat Michel Leclerc, du cabinet Parallel, spécialiste des plateformes numériques et de l’économie collaborative, Eric Petit (Ecologie Logistique), Xavier Hua (Institut du Commerce), Isabelle Bardin (Cret-Log), Elisabeth Charrier (FNTR) et Stephane Cren (GS1). Inscriptions en ligne.

Le Jeudi 22 mars, à 12h, une table-ronde animée par Bruno Durand, maître de conférences à l’Université de Paris Nanterre La Défense,  sur les expériences allemandes et suisses en Logistique Urbaine. Interviendront notamment Imagine Cargo, PTV Group et Daimler. Inscriptions en ligne.

Le Vendredi 23 mars, à 12h, une conférence sur les drones, robots, véhicules autonomes et la cyclologistique : quelle logistique urbaine pour quelle utilisation ? Cette table-ronde animée par Jérôme Libeskind réunira Bruno Durand (Université de Paris-Nanterre La Défense), Vincent Talon (TwinswHeel), Jean-Luc Defrance (Geopost) et Francisco Luciano (European Cycle Logistics Federation). Jérôme Libeskind, fondateur de Logicités, animera ce débat. Inscriptions en ligne.

Ce programme complet de conférences permettra de traiter de sujets d’actualité, mais aussi de disposer de témoignages sur les dernières innovations.

Les inscriptions sont en ligne !

Bonne SITL 2018 à tous !

La SITL, c’est parti – Mory, c’est fini

La décision de liquidation judiciaire de Mory met fin aux derniers espoirs de redressement et entraîne de licenciement, dans des conditions parfois dramatiques, de 2150 personnes. C’est évidemment une triste nouvelle pour le milieu du transport et de la logistique, même si les professionnels ne sont pas totalement surpris de cette décision.

Cette décision n’est en fait que l’aboutissement d’un long processus. Mory était il y a peu de temps encore le second messager français, avec 6700 personnes.

Probablement une des plus anciennes sociétés de transport en France, Mory avait été créé en 1804 sur un principe de réduction des temps de trajet entre Paris et Londres, notamment pour le transport de journaux. Son fondateur, Nicolas Toussaint Mory, avait donc déjà comme perspectives la réduction du temps de transport.

nicolas.toussaint.mory.fondateur.de.mory.en.1804

Aussi dramatique que soit cette disparition d’une entreprise plus que deux fois centenaire, cet évènement masque le dynamisme paradoxal du transport du dernier kilomètre.

La SITL, qui vient d’ouvrir ses portes à Paris affiche différents modèles nouveaux de distribution des marchandises dans les agglomérations. Des véhicules électriques, comme ceux de Nissan, de Gruau, les modèles français de Muses ou d’Helem, sont présentés Porte de Versailles. Différents modèles au GNV et au GPL sont également présentés. Notre époque, qui n’est plus celle de Mory est celle de l’émergence de nombreuses start-ups fondées sur des modèles différents, ceux de la technologie mobile. Les applications mobiles permettent de géolocaliser et optimiser les parcours, de suivre les colis, de maintenir un contact et d’informer. Des places de marchés de coursiers se mettent ainsi en place afin de changer le modèle économique du transport du dernier kilomètre, réduire les coûts et les délais …. Comme Mory en 1804.

Des modèles de transport collaboratif apparaissent, qui changeront probablement notre façon d’appréhender le transport du dernier kilomètre en permettant à de nombreuses personnes de covoiturer des marchandises, comme c’est déjà le cas pour des personnes.

Le transport de marchandises devient ainsi une composante de la mobilité en ville.

La conférence du 2 avril sur la SITL, à 13h15, réunira deux start-ups et des e-marchands, afin de présenter les nouvelles techniques de livraison Jour J.

La disparition de Mory, aussi dramatique soit-elle, cache la réalité du transport, une profonde évolution qui voir apparaître en grand nombre des start-ups sur des modèles différents, avec des objectifs différents : la prise en compte du client, mais aussi une meilleure intégration dans la ville.