Articles

Le dernier kilomètre est plus que jamais porteur d’innovation et de nouveaux services. Les dernières semaines n’ont pas été de reste.

Poussés par Amazon, qui a démarré à Paris, en juin, le service Amazon Prime Now, les acteurs du dernier kilomètre doivent trouver les solutions permettant de livrer plus vite et moins cher. La principale innovation apportée par Amazon, est de placer le client au cœur du métier de la livraison. C’est lui qui choisit le niveau de service et c’est à l’opérateur de mettre en place le service correspondant. Finie l’époque où le client se voit imposer les règles du jeu. Bientôt, c’est lui qui choisira quel est le prix qu’il est disposé à payer pour le transport.

cropped-logo_512x512-1.jpg

Dans ce monde de start-ups, certaines ne résistent pas à la pression du service et du client. Ainsi, la disparition récente de Take It Easy, pourtant dans un secteur particulièrement lucratif, celui de la foodtech. Il y avait probablement trop d’acteurs dans un marché fondé sur un modèle social très fragile, celui des autoentrepreneurs. La France compte plus de 1 million d’autoentrepreneurs et le transport est le premier secteur concerné, avec 100 000 acteurs supplémentaires chaque année. Le modèle de la livraison des repas est fondé sur ce mode de livraison low cost, et sur une commission élevée payée par les restaurateurs.

Lire la suite