Articles

Connaissez-vous la « Jamais Contente » ?

Plus les ministres de l’écologie passent, plus les problèmes environnementaux des villes s’accentuent. La presse nous apprend que la dernière ministre en date, Elisabeth Borne, est la 33ème ministre de l’environnement depuis que cette fonction a été créée, en 1971. Le ministre de l’époque, Robert Poujade, avait d’ailleurs parmi ses attributions la qualité de l’air.

Si nous faisons les comptes, un ministre de l’écologie dure en moyenne 18 mois.

La mission confiée s’apparente-t-elle alors à, une mission impossible pour que, tous les 18 mois, il soit nécessaire de nommer à cette haute fonction une tête nouvelle, un temps pleine d’ambition et de passion pour l’avenir de nos villes et de notre planète ?

L’écologie est-elle un rêve pour que, au terme d’une année ou de 18 mois, les ministres en charge de cette problématique soient à court d’idées nouvelles, de courage et d’ardeur pourtant tant nécessaire pour mener à bien une telle tâche ?

Parmi ses fonctions, ce ministre a en charge la lourde tâche de la transition énergétique.

Si les ministres de l’environnement ne datent que d’à peine 50 ans, la transition énergétique a, elle, beaucoup plus d’histoire.

La transition énergétique est en marche depuis … 1899.

En effet, à cette époque, l’ingénieur et coureur automobile belge Camille Jenatzy franchissait le cap des 100 km/h avec un véhicule électrique de sa conception, dénommé « La jamais contente ». Plus exactement, ce véhicule pulvérisa le record de l’époque, toujours en véhicule électrique, en atteignant 105, 98 km/h sur le parc agricole d’Achères.

Camille Jenatzy     220px-Jamais_contente      jamais contente

Ce curieux véhicule, en forme d’obus, a été construit par la compagnie générale belge des transports automobiles. Il était doté d’accumulateurs Fulmen (100 éléments de 2V).

Camille Jenatzy créera une usine de fiacres et de camionnettes électriques.

En 1899, il se vend plus de voitures électriques que de voitures à pétrole ou à vapeur.

la mobilité n’est qu’une affaire de temps…

Une copie de la « Jamais Contente » a été présenté au Mondial de l’Auto l’an passé.

Mais ce qui interpelle, c’est le nom de cette voiture, la « Jamais Contente ». L’histoire nous apprend que c’est l’épouse de Camille Jenatzy qui trouva le nom, en hommage à son mari avide de réussite et de progrès technologiques.

Au rythme régulier des nominations de nos ministres qui démissionnent les uns après les autres face à l’immensité de la tâche, ne pourrions-nous pas associer à cette fonction le surnom de la « Jamais Contente », en mémoire de cette époque marquée par l’ambition, la fougue, l’invention ?

N’est-ce pas cette ambition qui manque cruellement à ce poste, qui se limite souvent à une gestion administrative des services du ministère ?

Souhaitons à Elisabeth Borne de redonner à cette fonction une capacité d’innovation, de mobilisation des forces vives et des imaginations qui ne manquent pas dans notre pays. N’oublions pas  les jeunes, qui défilaient en grand nombre pour soutenir les actions pour le climat. N’oublions pas la pétition « L’affaire du siècle », qui a été soutenue par 2,4 millions de français.

Sans résultat rapide et concret, la « Jamais Contente » sera probablement la jeunesse !

Pour une digitalisation des vignettes Crit’air !

Après un début de quinquennat très peu écologique, le gouvernement est au pied du mur. Le réchauffement climatique est bien là. La pétition « L’Affaire du Siècle », visant à engager une action en justice contre l’Etat, pour inaction face au réchauffement climatique, a regroupé près de 2 200 000 français, soit 10 fois plus que les Gilets Jaunes ! Lire la suite

La logistique urbaine s’invite au Pavillon de l’Arsenal

Les 4 équipes internationales mandatées par le forum métropolitain du Grand Paris pour réfléchir sur l’avenir des 1250 km d’autoroutes de voies rapides d’Ile-de-France ont rendu leur copie.

Logicités a eu la chance de faire partie d’une des équipes, l’Atelier des Mobilités, équipe pilotée par Devillers & Associés, 6-t, Setec et APRR.

Les résultats de ces travaux sont présentés jusqu’au 13 juillet au Pavillon de l’Arsenal dans le cadre de l’exposition « Les routes du Grand Paris ». Lire la suite

Events

La Logistique dessus-dessous

Le 7 novembre 2019, Jérôme Libeskind animera un atelier de travail sur la logistique lors des 40èmes rencontres des agences d’urbanisme, à Paris.

Cet atelier comprendra une introduction de Jérôme Libeskind sur l’enjeu de la logistique pour les territoires, des interventions et une table-ronde qui regroupera les agences d’urbanisme de Lyon, Brest et Strasbourg ainsi que le groupe Virtuo.

Inscriptions en ligne. 

Conférence logistique urbaine Paris Retail Week

Le jeudi 26 septembre à 10h30, Jérôme Libeskind participera à la table-ronde exceptionnelle de Paris Retail Week sur le thème

Logistique urbaine : enjeu serviciel et sociétal

Livraison plus rapide, optimisation des stocks et des flux de marchandises, les avantages serviciels de la logistique urbaine sont nombreux aujourd’hui et contribuent également à une démarche RSE avec la réduction des émissions de CO2, de la pollution sonore et la diminution de la consommation de carburant. Eclairage.

Le débat qui sera animé par Cécile Buffard, rédactrice en chef adjointe de Points de Vente, réunira

Christian Bens directeur supply chain de Casino-Franprix,

Edouard Moulle (La Poste)

Sebastien Hospital (Mobivia)

Informations sur le site Paris Retail Week !