CES Las Vegas : les robots et véhicules autonomes sont les vedettes

Le rendez-vous mondial de l’électronique nous apporte son lot d’innovations. Les medias, qui relaient les keynotes et présentations mettent l’accent sur l’IOT et les robots.

Jamais probablement nous n’avons vu autant d’initiatives de robots et véhicules autonomes. Essayons de résumer quelques-unes des principales innovations pour ce qui concerne le dernier kilomètre et la livraison urbaine.

La principale innovation nous vient de Toyota. Le véhicule e-Palette, présenté lors du CES, est un véhicule autonome hybride. Contrairement aux autres concepteurs de véhicules autonomes, Toyota ne s’est pas contenté d’automatiser un véhicule et le rendre autonome. Il a revu intégralement le concept même du véhicule et s’est posé la question de savoir à quoi sert un volume qui se déplace sur un territoire. Il en est arrivé à différentes utilisations : transporter des personnes, leur permettre de travailler, déplacer un atelier (en l’occurrence un fab lab), transporter des marchandises.

Le véhicule devient, grâce à l’e-Palette, un véhicule hybride de transport de personnes et de marchandises. C’est là une très importante innovation que les constructeurs avaient tout simplement oublié. Un véhicule peut servir à plusieurs usages. C’est ce concept qui avait fait, dans les années 1980, le succès du véhicule VW Combi. Toyota va plus loin en l’adaptant aux commerces ambulants, aux circuits courts.

En sorte un vrai projet de mutualisation et une révolution dans la conception des véhicules.

Autre innovation présentée sur le CES, celle du Robomart. Cette startup californienne a réinventé l’épicerie ambulante. Ce véhicule autonome, extrêmement innovant et design, est prévu pour pouvoir livrer des fruits et légumes, des produits frais ou des plats chauds. Le véhicule est un concentré de technologie qui cumule autonomie du véhicule et autonomie du magasin, détectant les produits qui sont prélevés afin de facturer l’achat. En quelque sorte le magasin sans caisse, comme le testent actuellement Amazon, JD.com, Alibaba, Auchan et Walmart, mais intégré dans un véhicule autonome, qui se déplace chez le consommateur. Une autre vraie révolution !

Citons parmi les principales innovations annoncées celle de la start-up californienne UDELV qui présente un projet de véhicule autonome de livraison de colis qui pourrait être testé prochainement à San Fransisco.  Autre annonce, celle de Ford qui propose de développer des véhicules autonomes de livraison en partenariat avec Instacart.

Les petits robots autonomes de livraison sont aussi très présents au CES. Citons la toute nouvelle version du robot de la start-up française TwinswHeel, présentée en avant-première à Las Vegas.

Robot TwinswHeel dans les allées du CES de Las Vegas

Autre modèle présenté, celui de la start-up californienne Robby Technology, qui est testé à Los Angeles par Postmates et Top Chef pour la livraison de repas.

Le nombre de modèles de petits robots de livraison devient impressionnant. La fonction de véhicule suiveur, donc permettant à un livreur de réduire son poids de charge et être accompagné d’un robot qui porte des marchandises, semble promise à un grand avenir. Le petit véhicule autonome reste une perspective, même si techniquement, il est de plus en plus opérationnel. Quel sera le modèle économique ? Comment les villes accepteront ces nouveaux véhicules ? Où rouleront-ils ? Comment accéderont-ils au destinataire ?Autant de questions auxquelles il conviendra de trouver des réponses.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.