Le grand absent du salon e-commerce Paris

L’édition 2015 de ce grand rendez-vous de l’e-commerce sera sans aucun doute marquée par plusieurs faits.

Tout d’abord, la consigne, comme moyen de retrait hors domicile des colis, a gagné ses lettres de noblesses. 3 consignes sont présentées sur le salon, dont celle d’InPost, qui a remporté le e-commerce award, dans la catégorie Logistique.

e-commerce awards

Le second fait est l’emplacement du secteur transport logistique. Il y a quelques années, les prestataires étaient relégués au second plan, en étant situés au fond du salon. Ils sont maintenant à l’entrée, preuve en est de l’importance de la logistique et du transport du dernier kilomètre dans la réussite de l’e-commerce.

Le troisième fait marquant est l’importance du nombre de start-ups, regroupées dans un village start-ups. On y trouve une grande partie des innovations du salon, allant de la société Shoprunback, qui développe une application et un service de gestion des retours, à MyPopCorner, place de marché, avec services, d’espaces pour boutiques éphémères. On y trouve également Dixit, une place de marché de traduction ou Ooshot, une sorte de truck dédiée au shooting de produits présentés sur le web.

Mais le grand absent de ce salon est sans aucun doute le transport collaboratif.

Devenant progressivement, avec des start-up comme Drivoo, Kangooz ou Stuart, société dans laquelle La Poste a récemment massivement investi, un des moyens de livrer le consommateur moins cher, de façon vertueuse sur la plan de l’environnement, nous nous attendions à voir un « village collaboratif ». Ce sera peut-être pour l’an prochain.

D’autres acteurs apparaîtront d’ici là, et probablement en premier lieu Uber.

Les dizaines de start-ups qui se créent ou sont actuellement en gestation dans le secteur du transport collaboratif, avec plusieurs segments bien distincts, sont la preuve de l’existence d’un marché et d’une pertinence économique et environnementale.

En utilisant les déplacements de voyageurs pour livrer des colis, nous sommes face à un des principaux gisements d’amélioration de la distribution des marchandises dans les villes, donc de la logistique urbaine.

Ce sujet fera l’objet ce matin, le 23 septembre, malheureusement pas encore sur le E-commerce Paris, mais à l’assemblée professionnelle FNTR et TLF Ile de France, d’un atelier et d’un débat, animé par Jérôme Libeskind, expert en logistique urbaine et e-commerce.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.