Paris : la transition énergétique est engagée.

L’annonce de la Maire de Paris, Anne Hidalgo, d’interdire dès le 1er juillet 2015, l’entrée dans Paris de certains véhicules poids-lourds et autocars, les plus polluants, montre une ambition nouvelle dans la capitale.

Cette mesure reste pour cette année très modeste, mais il est probable que l’extension de cette mesure en 2016 à l’ensemble des véhicules, voitures, fourgonnettes, véhicules utilitaires légers, ait une toute autre ampleur.

En effets, les poids-lourds qui entrent dans la capitale constituent une très faible part de l’ensemble des véhicules de livraison, environ 6% seulement.

Cette mesure choc ne concernera par conséquent qu’une part réduite du parc de véhicules de livraison pour l’année 2015.

Cependant, cette mesure a valeur de symbole. En effet, elle permet à Paris d’entrer progressivement dans le cercle déjà très large des 70 villes européennes qui ont pris des mesures contraignantes pour l’entrée des véhicules de livraison, en fonction du niveau de pollution. Que les modèles s’appellent ZAPA, Low Emission Zone, Zona traffico limitato, Umwelt Zone ou Zone à Basse Emission, terme utilisé par la Maire de Paris, le principe est identique.

umwelt

La France, et en particulier Paris, était bien isolée en Europe alors que la plupart des pays et des grandes agglomérations, du Danemark à l’Italie, de la Grande-Bretagne à l’Allemagne, avaient déjà pris des mesures de restriction des véhicules en fonction du niveau de pollution.

La Maire de Paris tient sa promesse de campagne, visant à rattraper le retard et il faut s’en féliciter. Elle va plus loin en imaginant la sortie progressive du diesel qui, pour la livraison des marchandises, constitue un enjeu considérable.

Mais cette mesure ne peut pas être isolée. En effet, elle ouvre la porte à de nombreuses solutions alternatives, qui permettront à terme de distribuer les marchandises autrement. Les modes alternatifs à la route, que ce soit la Seine, le rail et peut-être un jour le tramway constituent une des solutions. La livraison plus propre des colis, dont le nombre augmente tous les ans, par la mise en place de solutions consolidées des flux est un vaste périmètre de travail dans la capitale.

La modification des priorités dans les villes (accès aux voies réservées) sera une des solutions aidant les professionnels qui investissent dans des véhicules électriques ou au GNV à améliorer leur productivité. Ainsi, l’autorisation de ces véhicules dans les voies de bus est plus que jamais une nécessité. Les taxis, dont la majorité d’entre eux n’apporte aucune solution écologique, bénéficient de cet avantage, ceci sans contrepartie environnementale. Il y a donc nécessité de revoir les règles d’accès à ces voies.

La livraison en horaires décalés, la nuit par exemple, constituera dans certains cas une solution intéressante.

Enfin, les Centres de Distribution Urbaine, même si leur concept hétérogène est complexe à mettre en œuvre et à rentabiliser, constitue sans aucun doute un axe de travail important.

Mais la transition énergétique ne peut pas être isolée. Il est indispensable d’aider au développement des filières industrielles de production à des prix compétitifs de véhicules électriques ou au GNV afin que les professionnels puissent trouver sur le marché un choix, une fiabilité technique et un prix cohérent avec leurs possibilités.

Ces filières concernent également les cargocycles, dont le développement peut permettre de capter une partie significative des flux de petits colis.

L’annonce de la Maire de Paris est donc la première pierre d’un vaste chantier qui s’annonce passionnant !

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] L’annonce de la Maire de Paris, Anne Hidalgo, d’interdire dès le 1er juillet 2015, l’entrée dans Paris de certains véhicules poids-lourds et autocars, les plus polluants, montre une ambition nouvel…  […]

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.