Le ferroviaire pour la logistique urbaine à Paris. Une opportunité pour la transition énergétique ?

Revue Générale des Chemins de Fer – Juin 2014

Un article sur ce sujet, co-rédigé par Jérôme Libeskind et Juliette Collin, vient d’être publié dans le numéro de juin 2014 de la Revue Générale des Chemins de Fer.

Cet article revient sur l’utilisation passée de la voie ferrée et l’importance qu’elle occupait dans la distribution des marchandises et l’approvisionnement de la capitale. Elle explique de façon détaillée la principale réalisation des dernières années concernant la distribution des magasins Monoprix et présente les perspectives nouvelles et opportunités permettant de réaliser de nouveaux projets sur le même principe.

Malgré les conflits sociaux actuels, qui ne concernent d’ailleurs pas les opérateurs autres que la SNCF, le transfert modal au profit du rail permet de réduire sensiblement le nombre de camions dans les villes et donc les externalités négatives consécutives au transport de marchandises.

Acheminer les marchandises dans les villes avec d’autres moyens que le camion est une des solutions essentielles qu’apporte la logistique urbaine. Les solutions sont multiples : le ferroviaire, le tramway, la voie d’eau sur la Seine ou les canaux.

Cet article s’intéresse à un  des axes possibles de transfert modal : la voie ferrée. Paris a la chance de disposer encore d’opportunités exceptionnelles qu’il est impératif de conserver et de mettre en valeur.

3 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.