Sortons du diesel avec la logistique urbaine !

À l’heure où nos responsables politiques émettent le souhait « d’en finir avec le diesel », il me semble utile de rappeler le rôle de la logistique urbaine. Réduire la consommation de diesel pour la distribution des marchandises en ville est une des finalités de tous les acteurs de cette chaîne.

Mais ce n’est pas qu’une question de transfert d’énergie. C’est souvent beaucoup plus complexe.

Un des axes de travail est d’entrer dans les agglomérations avec d’autres modes de transport que la route, comme c’était souvent le cas dans le passé.

Un autre axe est de travailler sur la massification, une sorte de pooling urbain. Les enjeux sont énormes.

Une autre approche est de toucher aux véhicules anciens, souvent les plus polluants. La Zapa répond à ce souci de santé publique.

Une autre possibilité est d’effectuer avec une rupture de charge la plus étudiée, le dernier kilomètre en véhicule « propre » ou plus « propre »: électrique, hybride ou au Gnv, voire en cargocycle.

Enfin, un autre axe est de reporter le dernier kilomètre sur le client final (le particulier) qui peut alors l’effectuer en modes doux.

Il n’y a pas de solution unique mais des axes de travail qui nécessitent le soutien des autorités publiques, nationales ou locales.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.