Climate Chance 2017 : un sommet riche en événements et innovations

Le sommet Climat des acteurs non étatiques, Climate Chance 2017, s’est tenu du 11 au 13 septembre 2017 à Agadir. Le Maroc nous a fait une fois de plus la preuve de son engagement pour la réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre en accueillant ce sommet et exposant ses nombreuses réalisations.

  

Les problématiques des pays du Sud ne sont pas les mêmes que celles des pays développés. Les pays du sud, et notamment africains, sont souvent les premiers à supporter les effets du réchauffement climatique : catastrophes naturelles, sécheresse, effets sur les populations. Ces difficultés s’ajoutent à d’autres enjeux bien connus : croissance de la population, santé publique, conflits, urbanisation rapide.

Ce sommet a été l’occasion de montrer le dynamisme des pays du continent africain, avec notamment les nombreux exemples de sauts technologiques, dénommés « leapfrog », symbolisés par le paiement mobile (par exemple au Kenya), l’équipement en smartphones ou le transport par drones.

Sur ce dernier sujet, les récentes expériences de transport de produits sanguins par drones au Rwanda ou en Tanzanie font de l’Afrique un territoire pilote pour ce mode de transport très rapide, fiable et écologique. Il devrait bientôt de développer et d’étendre à d’autres pays du continent afin d’acheminer des médicaments et vaccins vers les centres médicaux éloignés.

Ces drones conçus par la start-up californienne Zipline, peuvent circuler à une vitesse de 90 km/h et disposent d’une autonomie de 150 km. Ils peuvent emporter une charge de 1,5 kg. La moitié du Rwanda est couvert par ces services de transport par drones et 2600 transports ont déjà été réalisés. Un transport qui nécessitait un véhicule motorisé et plusieurs heures, est réalisé en seulement 20 minutes.

En Tanzanie, 4 drones ports sont prévus, afin d’effectuer 2000 transports par jour. Nous sommes désormais entrés dans une nouvelle ère du transport par drone, avec des enjeux environnementaux et sanitaires.

Durant le somme Climate Chance, Jérôme Libeskind a animé un atelier sur le transport de marchandises, organisé par SNCF Logistics. Plusieurs intervenants ont participé à cet atelier.

Jérôme Boutang, directeur général du Citepa, a exposé plusieurs cas sur lesquels le Citepa est intervenu : le plan de réduction des émissions de polluants atmosphériques, la charte d’engagement « objectif CO², les transporteurs s’engagent », le Plan de Protection de l’Atmosphère de l’Ile-de-France et ses orientations de logistique urbaine.

Frédéric Bouvier, directeur d’Airparif, nous a expliqué les bonnes pratiques de mesure des émissions polluantes en Ile-de-France. Airparif a mis en place de nombreux partenariats internationaux afin de diffuser ces bonnes pratiques et partager les expériences.

Marianne Malez, chargée de mission international et énergie de la Fédération Nationale des Agences d’Urbanisme, a exposé le rôle de l’urbanisme dans la maîtrise de la logistique urbaine, avec notamment une meilleure utilisation de la voirie et une préservation d’espaces pour les activités logistiques. L’exemple d’une immeuble multi-fonctions autour de la logistique a également été détaillé.

Jean-Michel Genestier, DGA de SNCF Logistics, a exposé plusieurs bonnes pratiques mises en place par SNCF Logistics : l’autoroute ferroviaire Bettembourg-Le Boulou, exemple de réussite de transfert modal, un exemple de distribution de centre -ville, en Chine, en véhicules électriques et un troisième exemple de transfert multimodal de marchandises en utilisant les mode maritime et ferroviaire entre Tanger et Mulhouse.

Ce débat de haut niveau a fait l’objet de nombreux échanges, notamment avec plusieurs pays africains. Les problématiques de livraison des marchandises dans les pays d’Afrique se heurtent à plusieurs difficultés : importance du trafic de transit, part du transport informel, pas toujours optimisé, faible proportion de flottes professionnelles, difficulté de circulation dans les agglomérations.

Climate Chance 2017 a aussi été l’occasion de présenter de nombreuses initiatives. Parmi les nombreuses initiatives, Logicités a relevé celle de l’ONG For Green ID, d’Agadir, visant à donner une seconde vie aux voitures en les transformant en véhicules électriques. La 4L présentée, dispose d’une autonomie de 100 km, de batteries Lithium-Ion et de prise de charge rapide Chademo.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *