Petit-déjeuner HEC Transports le 6 janvier

Pour bien démarrer l’année, et dans la perspective de la COP 21, le club HEC Transports, qui regroupe de nombreux diplômés intéressés par les métiers ou évolutions de ce secteur, organise le 6 janvier un petit-déjeuner à Paris.

Le petit-déjeuner est ouvert à tous !

hec_alumni_pole_Management

Philippe Mangeard, invité de ce petit-déjeuner,  est un créateur d’entreprises industrielles et commerciales depuis plus de 30 ans. Il a notamment été co-fondateur de Modalohr (autoroutes ferroviaires) et du Cercle pour l’Optimodalité en Europe (association d’acteurs européens pour un transport de fret éco-responsable).

Il a fondé en 2011 la première agence de notation extra-financière des impacts environnementaux du transport de marchandises, European TK Blue Agency.

Dans la continuité de la COP 21, Philippe Mangeard nous exposera sa vision du couplage entre performance économique et baisse des impacts environnementaux de la chaine de transport et de la nécessité d’acteurs indépendants pour mesurer les externalités négatives générées par les prestataires de transport (cf Volkswagen).

« Ce qui ne se mesure pas n’existe pas ». Cet adage de Niels Bohr est repris par l’Agence pour exposer l’importance de la mesure dans toute politique de réduction de son empreinte environnementale pour valider et conforter les efforts éco-responsables de l’ensemble des parties prenantes.

Vice-Président d’Ubifrance, Conseiller du Commerce extérieur de la France et membre de la commission internationale du Medef, Philippe Mangeard a toujours complété ses activités d’entreprenariat avec des fonctions au service de l’Etat, ce qui explique son engagement « sociétal ».

Mesurer les impacts des externalités négatives dues au transport, c’est un préalable indispensable afin de progresser. Venez nombreux le 6 janvier !

Les inscriptions sont sur le site www.hecalumni.fr. A bientôt et bon réveillon !

Le bilan de l’année logistique 2015 : les 5 bonnes et les 5 mauvaises nouvelles

Comme chaque année, cette période est celle du bilan et, pour ce qui concerne ce blog, des évènements logistiques qui ont marqué 2015. Se limiter à 5 est un exercice compliqué, qui a amené à mettre de côté l’arrêt de l’écotaxe, la transition énergétique, la Conférence Nationale Logistique ou la COP 21.

Les 5 bonnes nouvelles de 2015

  • L’émergence de la livraison collaborative

En 2015, une nouvelle forme de livraison est apparue en France, la livraison collaborative ou le crowdshipping. Un pan entier de l’économie collaborative apparait au travers de la livraison de colis, repas, encombrants, achats de proximité par une communauté de particuliers. Avec une segmentation constituée de l’international aérien ou route, de l’interurbain, et du dernier kilomètre local, le crowdshipping voit émerger dans le monde entier des dizaines voire des centaines de start-ups. Lire la suite

Les points relais, un modèle en transformation

Les points relais datent des années 1980. Ils ont été créés à l’époque de la Vente par Correspondance. Les sociétés de VPC, qui font déjà face à la problématique de livrer des clients souvent absents de leur domicile, imaginent de confier à des particuliers, référents dans leur quartier, la fonction de réception et remise des colis. Les points relais sont inventés. Le modèle « d’hôtesses locales » – c’est le terme utilisé à l’époque- est vite remplacé par des commerces.

Les commerces, en échange d’une rémunération modeste, effectuent ce travail et sont intéressées par l’attraction d’une clientèle supplémentaire qui peut aider à augmenter le chiffre d’affaires.

Les points relais constituent aujourd’hui la principale solution de livraison hors domicile. 4 réseaux principaux se partagent le marché et continuent à mailler de façon très fine le territoire. En cette période de Noël, ils sont utilisés de façon très intensive et permettent à nombre de parents de se faire livrer les jouets de Noël sans que les enfants ne les aperçoivent… Lire la suite