Le magasin est-il un Espace Logistique Urbain ?

Les Espaces Logistique Urbains, concepts souvent déclinés en différents stades, allant de la plate-forme logistique à la boîte logistique- la consigne- se sont enrichis d’un nouvel étage, le magasin.

L’e-commerce ne détruit pas le magasin, il le transforme et probablement beaucoup plus rapidement que certains l’imaginent.

Mais plus encore, le magasin joue un rôle essentiel dans la chaîne d’optimisation de la logistique urbaine.

Ce ne sont donc que des bonnes nouvelles que ce blog va essayer d’imager au travers de trois exemples très différents.

Le premier exemple se situe à Londres. La chaîne de distribution ARGOS, un des principaux groupes de distribution non alimentaire, a ouvert un point de vente un peu spécifique, dans  le métro londonien. Il s’agit de son plus petit magasin. Moins de 60 m². Les clients sont accueillis à un comptoir doté d’écrans. Ils choisissent leur produit. Un stock de petits produits à rotation rapide constitue l’arrière-boutique. Si le produit n’est pas disponible, l’acheteur peut le commander. Toute commande avant 13 h est livrée à 16h. Le magasin sert de stock de certaines références et de cross-dock pour celles qui ne sont pas en stock.

Lire la suite

Le grand absent du salon e-commerce Paris

L’édition 2015 de ce grand rendez-vous de l’e-commerce sera sans aucun doute marquée par plusieurs faits.

Tout d’abord, la consigne, comme moyen de retrait hors domicile des colis, a gagné ses lettres de noblesses. 3 consignes sont présentées sur le salon, dont celle d’InPost, qui a remporté le e-commerce award, dans la catégorie Logistique.

e-commerce awards

Le second fait est l’emplacement du secteur transport logistique. Il y a quelques années, les prestataires étaient relégués au second plan, en étant situés au fond du salon. Ils sont maintenant à l’entrée, preuve en est de l’importance de la logistique et du transport du dernier kilomètre dans la réussite de l’e-commerce.

Le troisième fait marquant est l’importance du nombre de start-ups, regroupées dans un village start-ups. On y trouve une grande partie des innovations du salon, allant de la société Shoprunback, qui développe une application et un service de gestion des retours, à MyPopCorner, place de marché, avec services, d’espaces pour boutiques éphémères. On y trouve également Dixit, une place de marché de traduction ou Ooshot, une sorte de truck dédiée au shooting de produits présentés sur le web.

Mais le grand absent de ce salon est sans aucun doute le transport collaboratif.

Lire la suite

Et si le magasin devenait entrepôt ?

Le développement de la livraison jour J (je commande le matin et suis livré le soir), Heure H (livraison en quelques heures) et maintenant en 30 minutes seulement nécessite de revoir le modèle logistique de l’e-commerce et de la livraison.

Un des maillons de la chaîne est l’entrepôt.

Comment un entrepôt, situé à 30 km d’une zone de consommation comme la région parisienne peut-il permettre de livrer en quelques heures seulement ? Le rapprocher est souvent complexe du fait des coûts immobiliers élevés et de la rareté des surfaces.  Multiplier les entrepôts autour d’une agglomération est impensable sur le plan économique.

téléchargement (1)
La distribution, qui, contrairement aux pure players, dispose d’un réseau physique, le redécouvre au travers de cette tendance à l’accélération des flux.

Lire la suite