20 minutes nous raconte la livraison collaborative !

Depuis plus d’un an, ce blog parle de l’évolution collaborative de la livraison du dernier kilomètre.

Ce n’est pas un hasard. En effet, l’économie collaborative concerne directement ou indirectement de nombreux aspects de notre vie quotidienne. L’usage partagé des moyens de transport jusqu’à présent individuels comme Velib ou Autolib en constitue un des aspects. Les modèles d’Airbnb, de Drivy ou de Blablacar en montrent d’autres aspects. Ebay, Le Bon Coin ou tous les sites de revente d’objets utilisés sont également caractéristiques de notre époque.

Sans être aussi structurés, ces modèles existaient déjà avant tous ces noms connus et bien avant internet. La location d’appartements de vacance ou le covoiturage ont toujours existé, comme les brocantes ou les locations de vélos.

Ce qui change dans l’économie collaborative, c’est l’utilisation d’une communauté dans une base de données numérique, c’est la mondialisation des informations et probablement la vitesse avec laquelle ces modèles se développent.

Une fois n’est pas coutume, ce blog vous conseille une excellente lecture sur les données, le tout nouveau livre de Louis-David Benyayer, éminent spécialiste de la logistique urbaine, et de Simon Chignard « Datanomics », aux Editions FYP. Les éditions FYP ont édité l’ouvrage de Jérôme Libeskind « La logistique urbaine – les nouveaux modes de consommation et de livraison ». Voici donc quelques idées de lecture sur la plage ou dans votre appartement Airbnb !

livre logistique urbaine

Mais cet été nous apporte d’autres bonnes surprises. La livraison collaborative, jusque-là méconnue en France (ce blog en parle cependant depuis un an), devient un sujet grand public. Le journal gratuit 20 minutes, qui vient de publier différents articles sur les tendances de l’économie collaborative, s’intéresse à ce modèle. La mise en perspective de ce modèle avec les autres modes de consommation et services collaboratifs, comme la mise à disposition d’espace dans sa cave (le costockage) est tout à fait intéressante.

20 minutes

Transporter une personne dans sa voiture, c’est assez simple et c’est le covoiturage. Transporter des colis, c’est autrement plus compliqué. Les colis sont de dimensions et poids multiples. Il faut accéder au destinataire, lui remettre sa commande, respecter un engagement.

Pourtant, ce modèle se développe à une vitesse considérable aux Etats-Unis, en Chine, mais aussi en Europe, de la Suède à la Russie, en passant par l’Allemagne, l’Autriche, la Suisse, la Finlande et aussi la France.

Comme le covoiturage, nous connaissons les modèles interurbains ou locaux. Il existe également de nombreux modèles intercontinentaux.

A titre d’exemple, je voyage à Nairobi. J’ai droit à 20 kg de bagages et n’en ai que 10. Je mets les 10kg à la disposition d’autres personnes pour acheminer un colis.

Sur le plan local, le modèle prendra progressivement sa place parmi les solutions de livraison du dernier kilomètre, en un temps réduit, le soir, le week-end par exemple.

Même si l’assimilation du modèle de livraison collaborative avec l’uberisation de l’économie peut être à l’origine de confusions, il n’en reste pas moins que la livraison collaborative constituera une des solutions les plus pertinentes de la logistique urbaine. En effet, mettre des colis dans des sacs à dos ou des Velib plutôt de que de les transporter dans des camions ne nécessite pas d’être spécialiste pour imaginer l’impact environnemental avec un investissement bien faible par rapport à d’autres solutions de logistique urbaine ! Si par ailleurs nous profitons de déplacements existants, on optimise l’intégralité de la chaîne. Nul doute que la livraison collaborative constituera donc un des principaux gisements de développement de la logistique urbaine et pourra modifier la façon de livrer des colis ou des marchandises dans les villes.

Un des meilleurs exemples est celui de Drivoo, qui est intervenu en mars 2015 sur la table ronde organisée par Jérôme Libeskind sur la SITL.

La logistique collaborative est créatrice de valeur, d’abord environnementale.

La logistique urbaine, c’est aussi un engagement

Conférence Nationale Logistique, Forum d’été de Supply Chain Magazine, cette semaine est ponctuée d’évènements majeurs avec un point commun : la green supply chain.

Mais n’oublions pas que toutes les grandes idées évoquées durant ces colloques n’avanceront pas sans le maillon le plus important, les opérateurs.

Un des principaux opérateurs de la logistique urbaine, la société The Green Link, spécialisé sur la livraison de Paris en cargocycle, dont ce blog, comme de nombreux autres supports, s’est fait largement l’écho, fait appel au crowdfunding.

IMG_5221

C’est une initiative peu habituelle dans ce secteur et pourtant largement développée par de nombreuses start-ups.

Aider The Green Link,  c’est participer au développement d’une des start-ups les plus performantes du dernier kilomètre et c’est aussi montrer son engagement pour l’avancement de la cause de la logistique urbaine. Les mots et les discours, c’est utile. Une aide financière, un prêt, est aussi une forme d’engagement qui permet de soutenir des initiatives.

IMG_5226

La proposition de The Green Link, à laquelle nous sommes déjà nombreux à adhérer, est présentée dans le lien suivant.

https://www.mymicroinvest.com/fr/startups/1176-the-green-link

Soyez nombreux à permettre à The Green Link de finaliser son projet !

Jérôme Libeskind dédicace son livre !

Le forum d’été de Supply Chain Magazine, jeudi 9 juillet, a choisi cette année de se concentrer sur les différents aspects de la Green Supply Chain. Conférence nationale logistique, COP 21, les évènements ne manquent pas pour échanger sur toutes les évolutions rapides qui caractérisent la prise en compte de l’environnement dans la Supply Chain.

L’ouverture des travaux de ce colloque sera confiée à François-Michel Lambert, député des Bouches-du-Rhône, mais aussi Président de la Conférence Nationale Logistique. Nul doute que cet éminent représentant politique, mais aussi logisticien et expert en économie circulaire saura orienter les débats sur les véritables enjeux de la Green Supply Chain.

Ce colloque très complet abordera les sujets d’économie circulaire, de réduction de l’empreinte carbone dans les transports et du rôle des chargeurs et des distributeurs. Le forum d’été prévoit également une table-ronde sur la logistique urbaine à 17h45. Jean-Philippe Guillaume animera ce débat autour du sujet d’actualité : quelle logistique pour la ville de demain ? Plusieurs experts dont Jérôme Libeskind, expert en logistique urbaine et e-commerce,  participeront à cette table-ronde. Nous parlerons de livraison à domicile, d’espaces logistiques urbains, de réglementation, mais aussi de livraison collaborative.

A l’heure du déjeuner, Jérôme Libeskind dédicacera son livre « La Logistique Urbaine – les nouveaux modes de consommation et de livraison » Editions FYP. Ce stand sera tenu par la librairie Eyrolles, qui est présente à l’ESCP, 

.livre logistique urbaine

Venez nombreux jeudi à l’ESCP !