Livrer l’avant dernier kilomètre !

Supply Chain Magazine publie dans son numéro de mai une tribune rédigée par Jérôme Libeskind sur les problématiques et solutions de livraison du consommateur lors des commandes B to C. Points relais, consignes, click&collect, livraisons sur RV. Les différents sujets sont comparés. Cette tribune vient en continuité de la conférence qui a été organisée le 2 avril dernier lors de la SITL.

TRIBUNE-84-2

L’innovation présentée aujourd’hui dans la newsletter de Supply Chain Magazine par Mondial Relay est également une solution nouvelle tout à fait intéressante :

Rapprocher le produit du consommateur, c’est heureusement une solution pour raccourcir le délai de livraison !

 

Vivons-nous dans une société de proximité ?

Proximité (s), c’est le nom donné à cette exposition actuellement présentée à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine à Paris. DSC_0048Cette exposition retrace les grandes tendances mondiales dans les villes : être plus poche des produits, des commerces, de son travail, le partage, la société collaborative, la mobilité, le coworking, l’économie collaborative …

Il n’est pas commun que, dans ce type d’exposition, il soit question de la logistique urbaine, même si le terme n’est pas explicitement cité. Mais un des panneaux met en valeur le projet CMDU de Lille (projet de centre de consolidation de flux), les réalisations de tramways marchandises en Europe, la réalisation de transfert modal et distribution au GNV par Monoprix à Paris.

DSC_0047

C’est déjà un évènement en soi que la logistique urbaine existe, au même titre que les problématiques de mobilité des personnes. C’est encore un élément qui montre que les esprits changent peu à peu. Le commissaire de cette exposition, Frédéric Mialet, indique dans 20 minutes, que la mobilité concerne « tant les hommes que les marchandises ».

Articuler Mobilité et Proximité. C’est le titre donné au panneau présenté Place du Trocadéro. Il est bien choisi. En effet, un des intérêts de la logistique urbaine, c’est la proximité.

Proximité des points d’éclatement des marchandises avec les destinataires ; proximité des points de retraits avec les habitants ; proximité des points de livraisons afin d’optimiser les tournées ; proximité des commerces avec les habitants. Réduire les déplacements, les organiser, que ce soit pour les habitants ou pour les marchandises, est un enjeu majeur. Produire localement, vendre localement, les circuits courts de distribution, ce sont là des enjeux qui ont des implications logistiques majeures sur le plan du mode de vie, des coûts et de notre environnement.

L’exposition, imagine de créer « l’internet physique de la logistique ». Cette terminologie peut avoir plusieurs interprétations. L’internet, c’est la liberté, l’accès à l’information, le réseau, la facilité, le partage des données, la communication, la vitesse de communication. Dans ce sens, nous pouvons imaginer que la logistique urbaine joue ce rôle d’internet physique.

Interprété d’une façon différente, internet, c’est l’immédiateté, le stress de l’information, le côté superficiel, artificiel, la perte des repères… Les critiques sont nombreuses mais acceptons ce terme sous sa première interprétation.

Si tel est le cas, espérons que l’internet physique de la logistique se développe vite !

Les tendances actuelles de la livraison e-commerce

La lettre Stratégie Internet vient de publier un très intéressant article sur les tendances de la livraison e-commerce.

L’interview de Jérôme Libeskind peut se résumer en quelques mots : laisser le choix à l’internaute, lui apporter un service notamment la livraison jour J, livrer dans des points automatiques afin de compléter l’offre traditionnelle de points relais, donner un rôle d’ambassadeur de la marque au livreur.
Voici quelques tendances qui sont complétées par une remarquable innovation : l’entreprise Tok Tok Tok, qui se démarque de tous les modes de livraisons par un service d’achat et de livraison non pas chez vous, mais là où vous êtes, en un temps très court.
Stratégie Internet-N182 Mai 2014